Les astuces pour cacher sa climatisation

Les astuces pour cacher sa climatisation

Grâce aux primes de l’Etat pour réduire les consommations d’énergie, de plus en plus de ménages sont amenés à faire des travaux de rénovation pour remplacer leur système de chauffage et faire des travaux d’isolation.

Cependant, le climat étant de plus en plus capricieux, les étés sont de plus en plus chauds, donc beaucoup en profitent pour faire installer des pompes à chaleur avec climatisation réversible ou tout simplement des climatisations en tout genre, pourvu que la chaleur des pièces à vivre soit diminuée en plein été. Nous vous donnons les meilleures astuces de camouflage.

Cacher sa climatisation extérieure : un enjeu décoratif essentiel pour préserver les espaces verts de la maison 

Il faut bien l’avouer, le confort thermique d’un climatiseur est essentiel voire indispensable dans certaines régions, en revanche il est important aussi de ne pas négliger l’apparence de celui-ci, souvent installé en façade ou côté jardin. Même si les bienfaits des climatiseurs sont innombrables, il s’agit de ne pas enlaidir les espaces extérieurs pour autant. Dès lors, masquer le groupe extérieur devient indispensable : coffrage, paravent ou peintures en trompe l’œil… tout est possible en matière de cache climatisation, à vous de choisir la solution adéquate pour votre espace de vie.

Du coffrage en bois au camouflage végétal 

Le coffrage a de tous temps été la méthode la plus simple et économique pour cacher le matériel volumineux et plutôt moche. Il est esthétique et fonctionnel, il est aussi facile à fabriquer et à mettre en place. De plus, les cache climatisation bien conçus permettent un accès à l’appareil en cas de besoin. Bien sûr, il s’agit de prendre en compte que l’installation est extérieure et ainsi d’adapter la qualité du bois en fonction de l’exposition du coffrage. Attention aussi à veiller à une bonne ventilation car il s’agit ici d’appareils électriques ayant besoin de ventiler. 

Bien sûr, cacher son climatiseur extérieur est à la portée de tous mais quand la décoration s’en mêle, vous avez tout intérêt à bien réfléchir à l’emplacement et à la manière de camoufler votre installation. En effet, le but étant d’obtenir un rendu visuel plutôt correct, mais aussi de protéger le matériel contre les intempéries… mais aussi du vandalisme. Intégrer votre climatiseur avec élégance vous ravira chaque jour de présence au jardin. Le camouflage végétal semble être une autre technique, mais elle ne permet pas de réduire le bruit du climatiseur comme le permet un bon coffre.

Le camouflage de la climatisation à l’intérieur 

Pour faire disparaître de la vue l’imposante stature d’un climatiseur, vous pouvez le repeindre ton sur ton ou donner un effet d’optique afin de ne plus le voir du tout. N’hésitez pas à vous renseigner sur les qualités de peinture en magasin, par rapport à la qualité du plastique qui servira de support à la peinture. Il faut savoir que les ailettes qui servent à diffuser et brasser l’air ne doivent surtout pas être obstruées. 

Les encadrements de porte ou les faux plafonds sont aussi une belle alternative à un matériel qui dépasse du mur, ainsi votre installation est insérée au-dessus d’une porte et ne dépasse plus du mur. N’hésitez pas à recouvrir le climatiseur de la même matière que l’habillage des murs pour un meilleur rendu visuel et une dissimulation parfaite.

Quoi qu’il en soit, que vous fassiez vous-même les travaux ou qu’ils soient confiés à un professionnel du bricolage et des installations de ce genre, pensez à camoufler vos installations les moins jolies en les intégrant dans votre environnement au sein de votre pièce de vie ou de votre jardin. Les possibilités sont nombreuses tant que l’appareil de climatisation est bien ventilé. Votre bien être visuel n’en sera que plus grand !