You are currently viewing Vague de démission en France : raisons et mesures prises par l’État

Vague de démission en France : raisons et mesures prises par l’État

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Emploi

Aujourd’hui, les démissions en France atteignent des taux historiquement hauts. De plus en plus de personnes sautent le pas, ce qui peut paraître étonnant dans la société actuelle.

Pour les Français, la stabilité professionnelle a toujours été un gage de sécurité. C’est par ailleurs la condition sine qua none pour se voir accorder la confiance de certains organismes. C’est pourquoi cette évolution de mentalités interroge. Découvrez dans cet article les raisons de cette vague de démission en France ainsi que les mesures prises par l’État.

Crise sanitaire et démission ont-elles un lien ?

La première chose à faire, est de se demander si la crise sanitaire a un quelconque lien avec les démissions en France. Nous ne pouvons répondre qu’à l’affirmative à cette question. La COVID a eu bien des conséquences sur nos modes de vie et parmi elles, un changement de notre vision du travail.

En soi, ce n’est pas nécessairement quelque chose de mauvais. Seulement, le constat est là : les Français aspirent à travailler dans des secteurs qui les motivent et qui ont du sens. Dépenser son énergie dans une structure peu reconnaissante, sans réels avantages et perspectives d’évolutions, très peu pour eux. 

Par ailleurs, si la crise sanitaire a bien permis une chose, c’est le fait de ne plus vouloir mettre sa vie de famille au second plan. Cette volonté de revoir ses priorités pèse aussi comme facteur déterminant de la hausse des démissions en France.

La démocratisation du télétravail et de l’indépendance professionnelle

Avec tous ces bouleversements sociétaux, d’autres sont venus se greffer. Notamment un changement des mentalités en ce qui concerne notre vision du travail. Pourquoi travailler obligatoirement sur site lorsque l’on a la possibilité de faire la même chose à domicile. Ce constat a été adopté de façon massive et a permis une réelle démocratisation du télétravail. Cet avantage professionnel est aujourd’hui au cœur des motivations des candidats à un nouvel emploi. Si vous vous reconnaissez dans cette phrase, vous pouvez vous filtrer votre nouvelle recherche d’emploi dans ce sens.

LIRE AUSSI  Team building : fédérer ses équipes en optant pour un programme ludique et collaboratif

Dans l’optique d’avoir un travail qui a du sens pour soi, beaucoup de personnes finissent par poser leur démission pour tenter quelque chose dont ils ne se seraient jamais crus capables : prendre leur envol en créant leur propre entreprise. Aujourd’hui, de multiples entrepreneurs ont décidé de relever le défi.

Vers un durcissement des allocations chômages pour inciter au plein emploi

Malgré le fait que ces changements soient dans un sens positifs, ils sont aussi considérés par les figures étatiques comme une mauvaise chose. En effet, cette vague de démission entraîne une grande quantité de chômeurs. Les allocations chômage aident ces derniers à tenir le coup quand ils ont cotisé suffisamment et qu’ils n’ont pas assez de revenus.

Le président de la République, Emmanuel Macron, a depuis longtemps déjà ces allocations dans le viseur. Il souhaite en durcir l’accès et le montant pour inciter les personnes à retrouver le plein emploi. Son raisonnement est le suivant : les aides actuelles ne motivent pas les chômeurs à revenir sur le marché du travail, il faut donc agir.