Garde d’enfants partagée : comment s’y prendre pour le bénéfice de tous ?

Garde d’enfants partagée : comment s’y prendre pour le bénéfice de tous ?

La garde d’enfants partagée consiste à partager la garde de ses enfants. À ne pas confondre avec la garde alternée qui consiste, après la séparation des parents, d’alterner la garde chez l’un et chez l’autre des parents où chacun garde l’autorité parentale d’un commun accord.

La garde partagée est un mode de garde qui consiste à maintenir en place le même mode de garde par les deux parents, la même auxiliaire familiale, selon une convention collective nationale des salariés du particulier employeur. Pour assurer le bien-être de l’enfant et la sérénité des parents, certaines conditions doivent être respectées, en fonction de l’âge de l’enfant et de l’organisation de l’alternance.

Garde d’enfants partagée : la solution simplicité en toute sérénité

Le principe de cette garde partégée est donc de trouver un accord au sein du couple séparé, sur un mode de garde commun. En effet, faire garder son ou ses enfants devient un véritable casse-tête dès que la vie doit s’organiser autrement à la suite d’un divorce ou d’une séparation de couple parents. De la petite enfance où l’assistante maternelle agréée doit faire son travail de la même manière en alternant le lieu de garde, une semaine chez maman, une semaine chez papa par exemple à la gestion des temps scolaires et périscolaires par l’un et l’autre des parents. La nounou à domicile dans un premier temps est une des solutions les plus adaptées au système d’alternance car c’est elle qui se déplace d’une maison à l’autre. L’éveil de l’enfant est alors favorisé puisqu’il garde un lien commun par la nourrice alors que le changement de l’autorité parentale se fait chaque semaine.

La garde d’enfant à domicile est alors très bénéfique et les parents se partagent également la facture en fin de mois. Les assistantes maternelles jouent le jeu de plus en plus pour simplifier la vie quotidienne de milliers de parents et enfants. Cependant les modes de garde diffèrent en fonction de l’âge de l’enfant. En effet, dès la sortie d’école, après le périscolaire quelquefois, les assistantes maternelles continuent de garder les enfants chez eux en attendant l’arrivée des parents. De plus, ce mode de garde donne droit à crédit d’impôt et à l’aide de la Caf avec le complément de libre choix soulageant grandement les finances des parents. La baby-sitter ou la crèche étant bien plus chères que la nourrice, le choix du mode de garde est essentiel et fait partie des services à la personne non négligeables. Les nounous, ont su s’adapter à une vie plus moderne, s’adaptant aux horaires décalés, aux vacances scolaires ou encore aux rythmes saisonniers de travail de certains parents.

Garde d’enfants partagée : résidence en alternance dès 6 ans et autonomie des enfants

Garder votre enfant vous-même n’est pas toujours possible, surtout en cas de séparation ou en fonction du nombre d’enfants au foyer, il faut gérer les sorties d’écoles, les devoirs ou les activités extra-scolaires. L’accueil du jeune enfant se fait souvent à l’école grâce aux associations de familles rurales dans les campagnes et son coût dépends du quotient familial établi par la caisse d’allocations familiales de votre département. Pendant les vacances ou lorsque vous travaillez à temps-plein, les services de garde sont nombreux et vous proposent des tarifs et amplitudes horaires différents en fonction de vos ressources et de vos besoins.

Un agrément est bien sûr conseillé pour sécuriser la garde, éviter des frais de garde trop importants ou accéder aux aides financières. Les admr, kangourous kids, solutions de garde au travail sont souvent agréés et vous proposent un service de garde de qualité. L’agence de garde d’enfants, pour une garde simple, pour les vacances scolaires ou les jours fériés est également d’une grande aide. Les sorties d’école sont assumées quelquefois par une auxiliaire parentale, dotée du cap petite enfance et participe à l’aide aux devoirs du soir. Certaines familles optent pour une fille au pair à domicile pour l’épanouissement des enfants et permet de pouvoir faire des heures supplémentaires au travail quand cela est nécessaire. La family sphère est alors élargie en toute confiance. 

Confier vos enfants est toujours une affaire délicate, surtout quand votre vie doit se renouveler à la suite d’une séparation, les gardes partagées doivent s’organiser au mieux pour tout le monde. Les familles monoparentales sont également à prendre en compte puisque le problème est encore celui de la disponibilité du parent en dehors des périodes et horaires scolaires. Les mamies sont aussi souvent mises à l’épreuve de la garde partagée et soulagent les parents d’une belle manière puisque la garde reste au sein de la famille. Même occasionnelle, la garde de vos enfants doit être sécurisée, les dépenses engagées doivent être maîtrisées et les personnes embauchées doivent être qualifiées et sérieuses surtout quand les parents travaillent à temps complet !