Destruction archives : un enjeu majeur de respect de la législation et du recyclage !

Destruction archives : un enjeu majeur de respect de la législation et du recyclage !

La destruction des archives est une obligation règlementaire recommandée par le règlement général sur la protection des données : le RGPD.

Non seulement il est nécessaire de procéder à la destruction des documents confidentiels par le broyage pour réduire les encombrants mais aussi pour libérer les poubelles et les salles de stockage des archives. De surcroît, l’élimination de vos boîtes archives et documents papiers par processus de destruction permet de protéger vos informations confidentielles. La confidentialité sécurisée est essentielle pour beaucoup d’entreprises ou d’établissements publics et la valorisation des informations, la traçabilité et l’usurpation d’identité sont alors évitées.

La destruction sécurisée d’archives est plus que conseillée : elle est obligatoire !

En toute sécurité, le service destruction des archives procèdera à l’enlèvement de vos documents, papiers de bureau, archives papier, archives départementales, archives publiques, données confidentielles, informations personnelles, archives médicales, documents confidentiels du cabinet, documents de notaires, documents top-secret de l’administration et secret de la défense pour la sécurité des données avant tout. Après le transport sécurisé des archives, le tri et la destruction des documents a lieu dans des broyeurs sécurisés procédant au déchiquetage en bennes et en conteneurs. Ces documents sensibles alors transformés en confettis participent au recyclage du papier. La conservation des documents étant limitée à quelques années, la durée légale de conservation, il vous sera indispensable de faire appel à un destructeur de documents pour vos papiers administratifs, relevés de compte, dossiers médicaux, documents contenant des informations à caractère hautement confidentiel.

Afin de vider les rayonnages et après un acheminement sécurisé, la déchiqueteuse ayant fait son travail d’opération de destruction, la démolition fait place à la préservation de l’environnement grâce au recyclage des papiers et cartons, ainsi le recyclage des déchets des administrations devient un atout des plus écologiques. A la fin de la durée légale de conservation, l’entreprise de destruction s’empare des papiers administratifs afin de détruire les documents et délivre alors un certificat de destruction, vous évitant les ennuis avec l’administration publique, voire l’emprisonnement. Ce suivi scientifique et technique est essentiel pour garantir la destruction physique, le broyage et l’incinération de vos données confidentielles par l’entreprise de destruction. La collecte et le recyclage des documents conservés sont alors indispensables pour éviter la divulgation des dossiers confidentiels et documents d’entreprise pour qu’ils ne tombent pas entre de mauvaises mains et ainsi éviter l’espionnage. La remise du certificat vous permettra de prouver la destruction du matériel et ainsi la protection des informations. En toute confidentialité, l’entreprise contactée participe à la valorisation des déchets, grâce aux destructeurs de documents et à la protection des informations, pour professionnels et pour particuliers.

Le destructeur propose un service indispensable participant au tri-sélectif

Après un devis gratuit, l’offre proposée est globale et le niveau de sécurité est élevé, la confidentialité respectée. Le service de destruction procédant à la collecte et recyclage en centre de tri vous garantit la destruction de documents d’archivage dans la plus grande discrétion. Les données sensibles ainsi sécurisées, détruites de manière confidentielle, en accord avec le code pénal, permet une gestion des archives en temps réel. La politique d’archivage est donc un des piliers essentiels du respect de l’environnement et de traitement des données sensibles grâce aux destructions massives et à la dématérialisation qui se généralise dans les entreprises.

Les disques durs remplacent la conservation des archives, la collecte des documents dématérialisés se fait sur des supports numériques adaptés et des bandelettes magnétiques remplacent alors le papier. Les règles administratives sont strictes, la destruction d’archives par broyeur est obligatoire, évitant trop de manutention lors des déménagements. Les supports de données miniaturisés sont fortement conseillés pour le traitement confidentiel des archives nationales par exemple. Le stockage d’archives est alors simplifié et le traitement des déchets est limité. Les centres de tri sont destructeurs des archives administratives, archives communales, archives de France et archives historiques, comme les archives définitives des petites entreprises, elles sont broyées pour ne pas nuire, éviter les fuites pour assurer la sécurisation des échanges confidentiels. La destruction totale permettant la sécurisation définitive du transfert des archives et la limitation du volume de documents.

En conclusion, il est obligatoire d’organiser la numérisation et la destruction des boîtes d’archives à la fin de leur durée de validité, de mettre en place des fonds d’archives et de libérer les entrepôts de stockages. Les archivistes ont pour objectif d’éviter le procès-verbal et les ennuis avec l’administration en plus de sécuriser tous leurs documents confidentiels, documents personnels et documents administratifs. Les documents-papier collectés se verront détruits et recyclés pour sauvegarder les informations sensibles à la fin de la durée de conservation. Faites appel à une entreprise spécialisée de destruction de documents d’archives classés confidentiels permet l’externalisation et la collecte de certains documents confidentiels mais surtout leur protection et sécurisation officielle certifiée.