You are currently viewing Réussir la traduction de son bilan comptable

Réussir la traduction de son bilan comptable

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Économie

Toute entreprise qui souhaite se développer à l’international doit traduire son bilan comptable. Qu’il s’agisse de trouver des investisseurs étrangers ou d’ouvrir des comptes bancaires, un bilan comptable indique l’état de santé de votre entreprise. Pour cette raison, il est régulièrement demandé de fournir un bilan comptable traduit. Grâce à cela, votre interlocuteur peut comprendre et authentifier les informations qui se trouvent dans votre bilan. Cette prestation de traduction doit cependant obéir à une certaine rigueur et nécessite une expertise particulière. Dans cet article, nous vous expliquons comment bien réaliser la traduction d’un bilan comptable.

Adapter les unités monétaires et les chiffres

Traduire un rapport annuel ou un bilan comptable est une tâche importante. Elle n’en demeure pas moins difficile ! En effet, un bilan est composé de nombreuses informations financières très importantes. Lorsque vous traduisez un bilan, la plupart de ses informations devront être transposés pour correspondre au système économique du pays visé.

Par exemple, si vous traduisez votre rapport annuel pour le marché chinois, il faudra adapter l’ensemble de votre communication financière au marché asiatique. Les devises, mais également les différentes terminologies devront correspondre à celles utilisées dans les bilans en Chine. Vous pouvez traduire vous-même votre bilan comptable ou bien demander la participation à un salarié bilingue. Dans le cadre d’un enjeu important (levée de fond, présentation aux banques), il est vivement conseillé de choisir un traducteur professionnel. Nous évoquerons tout cela dans le quatrième point de cet article.

Traduire le PV d’approbation des comptes

Outre la traduction du bilan en lui-même, il faudra traduire tous les documents annexes se trouvant sur votre bilan français. En général, un bilan comprend une partie chiffrée ainsi qu’une observation sur les tableaux. Il s’accompagne aussi d’un PV d’approbation des comptes. Ce PV, signé par les associés et le gérant de la société, approuve l’ensemble des travaux réalisés par le comptable.

Dans le cas de grosses entreprises – et donc pas le cas des start-ups – il faudra aussi traduire les rapports des commissaires aux comptes. En effet, dans le cadre de sociétés holding ou des sociétés qui dépassent les deux millions d’euros de chiffre d’affaires, le commissaire aux comptes devient obligatoire.

LIRE AUSSI  Devis mutuelle Harmonie : une prise en charge des frais médicaux en fonction de vos besoins

Accompagner le bilan d’un deck de présentation

Joint au bilan, il est d’usage de joindre une présentation de votre entreprise à l’instant T. Cette présentation peut comprendre des données comptables mais également votre objectif pour les années à venir. Sur quels projets allez-vous travailler à l’avenir ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour produire cette présentation. 

Vous avez la possibilité de directement le faire rédiger par un rédacteur professionnel. Vous pouvez également le rédiger vous-même et le faire traduire afin que la présentation soit compréhensible de votre audience cible. Cette étape montre que vous êtes professionnel et que votre entreprise est structurée.

S’entourer d’un expert pour la terminologie financière

Lors de la traduction de rapports financiers, nous rencontrons souvent une terminologie très spécifique qui nécessite une expertise profonde dans le domaine économique. Pour cela, il est nécessaire de faire appel traducteur professionnel, spécialisé dans la traduction financière.

Un traducteur spécialisé dans ce secteur d’activité justifiera d’années d’expériences et d’une connaissance précise des glossaires financiers mais aussi comptable. Un bilan annuel reflète toute la vie de votre entreprise durant une année, il faut donc connaître la terminologie relative à l’actif, au passif mais également au compte courant. Seul un traducteur spécialisé dans ce type de traduction pourra produire une traduction de qualité, parfaitement compréhensible par votre interlocuteur étranger.

Pour conclure

Traduire son bilan comptable représente un enjeu important pour de nombreuses entreprises. Si cette prestation peut être réalisée soi-même avec de bonnes compétences linguistiques, il est tout de même préférable de contacter un traducteur spécialisé. Vous aurez ainsi la certitude d’obtenir une traduction de qualité et réaliser rapidement votre procédure comptable ou financière.