Bureau partagé Bordeaux : les entreprises deviennent nomades

Bureau partagé Bordeaux : les entreprises deviennent nomades

  • Post author:
  • Post category:Économie

Représentatif de la consommation professionnelle de l’immobilier aujourd’hui, choisir les bureaux flexibles colle parfaitement avec l’évolution permanente du monde du travail.

Les besoins d’une entreprise en terme d’espace de travail sont fréquemment susceptibles de changer, il n’est peut-être pas judicieux de s’enfermer dans un contrat de location trop traditionnel. 

La solution de la flexibilité d’un contrat de location de bureau suivant l’emplacement des bureaux souhaité, pour une courte durée avec le choix de rallonger les locations rapidement si besoin, laisse une plus grande marge de manœuvre.

Bureau partagé : en quoi consiste l’espace de travail partagé ?

À l’inverse des bureaux privatifs, le bureau partagé consiste à la location d’espaces de travail par plusieurs travailleurs indépendants (freelances) ou entreprises. Souvent en centre d’affaires, cette location d’espace de courte durée pourra concerner des postes de travail équipés suivant le besoin, d’une salle de réunion, un open-space commun, etc. 

Cette façon de louer des bureaux se fait de plus en plus, elle est assez similaire au coworking par ses enjeux et problématiques. 

Un espace collaboratif ne va pas forcément être un espace de coworking.

Ce qui va différencier ces deux termes va se jouer sur la large diversité des espaces que le terme « bureau partagé » va englober : il inclut justement les espaces de coworking.

La location de bureaux, salle d’attente, de salles de réunion, espace détente, va souvent se faire pour un plus grand confort, pour bénéficier d’un environnement de travail le plus adapté possible : bureaux équipés, connexion internet en haut-débit ou fibre optique, imprimante, une grande salle pour recevoir, etc.

Avec le concept de locaux partagés, on sort du marché de l’immobilier plus traditionnel. 

Les structures les plus petites, les startups choisissent plutôt de la colocation d’entreprise ou elles optent pour la sous-location et emploient généralement des services extérieurs à l’entreprise pour leurs confier des missions qui sortent de leurs secteurs d’activité : par exemple Hub Grade va prendre en charge des tâches administratives, de la commercialisation, Myloby va de son côté s’occuper plutôt de la gestion des accès (clefs) et de la sécurité de l’établissement.

Pour la start-up, le modèle choisi est très inspiré de l’économie collaborative, cadrée par des contrats assez flexibles, son objectif est bien de passer à une économie dans le partage.

Bureau partagé : les avantages et les inconvénients de l’absence de bureau individuel 

Louer un bureau disposé en espace partagé peut être un espace stimulant, le networking va forger un réseau de travailleurs dans divers domaines, favoriser la communication interne et entre les services.

L’open space va aider au partage, à stimuler la créativité et permettre le croisement de différentes activités pro, points de vues, expériences, un contexte convivial qui va amener les équipes à sympathiser avec des professionnels de divers horizons: un partage enrichissant, un travail convivial dans un espace professionnel moderne et équipé.

Si ce fonctionnement va souvent permettre des synergies, cette absence de bureau fermé peut ne pas correspondre à certains employés. En effet, nous avons tous nos préférences pour travailler dans les meilleures conditions

Les parties communes sont souvent plus bruyantes, il est parfois plus difficile de se concentrer pendant sa journée au bureau si tous les salariés sont en mouvement ou en train de converser. 

Sans poste de travail attitré, sans bureaux fermés, à distance avec ses collègues sur des espaces de travail partagés est pour le coup très restreinte et ne pas pouvoir trouver plus de calme dans un bureau fermé, privatif, peut être une source de contrariété pour les employés ou auto-entrepreneurs.