Quelques conseils à considérer afin de maitriser la prise de parole en public

Quelques conseils à considérer afin de maitriser la prise de parole en public

Au début, prendre la parole devant le public peut être difficile. Mais après une formation, cela peut devenir une habitude.

Lorsque certaines personnes prennent la parole, pour la première fois, devant plusieurs gens, leurs mains peuvent vibrées, leurs jambes peuvent tremblées, leur gorge peut être sèche. Avant les réunions, c’est souvent le cas. Mais comment maitrise-t-on la prise de parole en public ? Dans cet article, découvrez des conseils utiles pour réussir à prendre la parole en public.  

Glossophobie, la raison pour laquelle tant de gens tremblent lorsqu’ils parlent en public

La glossophobie désigne la peur de parler en public. De nombreuses personnes parviennent à gérer cette peur et à maitriser la situation. Mais chez d’autres, cette peur est si grande qu’elle provoque des problèmes :

  • à l’école ;
  • à la maison ;
  • au travail ; 
  • etc.

Les personnes qui souffrent de cette phobie ont la tendance de s’exposer à de mauvaises expériences, à avoir des pensées négatives, à faire des erreurs. Ils ne croient donc pas en eux-mêmes, et sont terrifiés par le risque d’échec et le jugement des autres. Pour lutter contre cette phobie, un meilleur moyen est de suivre une formation prise de parole en public.

Le fait d’avoir peur de parler en public peut être lié aux symptômes ci-dessous :

  • transpiration ;
  • bouche sèche ;
  • augmentation du rythme cardiaque ;
  • difficulté à respirer
  • tension au niveau des muscles ;
  • maux de tête ;
  • jambes et bras qui tremblent ;
  • bégaiement ;
  • bouffées de chaleur ;
  • etc. 

Pourquoi parler en public ? Les conséquences de ne pas réussir à prendre la parole

Dans la plupart des cas, surtout dans le domaine professionnel, les gens doivent s’exprimer en public pour :

  • présenter un projet, un produit ou un service à des clients ;
  • participer à des réunions ;
  • passer un entretien ; 
  • analyser la progression de son entreprise ;
  • etc. 

Le problème c’est que le fait de ne pas prendre la parole constitue un obstacle pour les personnes souffrant de glossophobie. Et cela entraine : 

Conseils utiles afin de réussir sa prise de parole en public

Soyez conscient des symptômes que votre corps peut présenter. L’un des premiers conseils pour vaincre votre peur de parler en public est de reconnaitre les symptômes énumérés ci-dessus, tels que : vos mains qui transpirent, votre voix qui semble trembler, votre cœur qui a augmenté ses battements. Ainsi, vous serez plus conscient de ce qui vous arrive et vous pouvez chercher à mieux maitriser la situation.

Contrôlez les pensées particulièrement nuisibles en les remplaçant par des pensées positives. Les pensées nuisibles ou négatives sont reconnaissables, car elles contiennent souvent des mots telles que « toujours », « jamais », « tout », et « aucun ». Les supprimer serait déjà un pas en avant.

Avant de prendre la parole, prenez de grandes respirations. Par exemple, inspirez en comptant lentement jusqu’à 5, puis expirez en comptant à nouveau jusqu’à 5. Ainsi, l’oxygène circulera mieux dans votre cerveau, ainsi que dans votre corps. En concentrant votre respiration, vous chasserez également les pensées négatives de votre tête.

Entraînez-vous à parler à voix haute. Selon les chercheurs, parler à voix haute peut augmenter les performances de communication chez une personne. Vous devez donc exercer cette pratique, même avec soi-même. 

Parlez lentement. Lorsque nous sommes anxieux, nous avons tendance à parler plus vite. Entraînez-vous donc à parler lentement. Sachez également que lorsque nous parlons vite, notre cerveau voit cela comme une menace.